La respiration apaisante

La respiration se fait habituellement de façon automatique. Or, nous pouvons user de notre volonté pour prendre conscience de notre souffle et contrôler le rythme de notre inspiration et de notre expiration. Apprendre à respirer commence par apprendre à penser à bien respirer. Quand nous prenons conscience de notre respiration, nous sommes dans le ici et maintenant et cela contribue à notre mieux-être.

Regardez un enfant de trois ans qui n’a pas subi de traumatismes particuliers. Il respire, détendu et heureux de vivre. Ses gestes sont spontanés. Il occupe son espace en bougeant, en jouant et en chantant sans tension. Il rit plus de cinq cents fois par jour !

Regardez un adulte. Sa respiration est superficielle et il semble souvent tendu et coincé dans son corps. Ses gestes sont mesurés et il utilise un espace restreint. Son corps semble comprimé à l’intérieur d’une bulle, plutôt petite. Il rit à peine vingt fois par jour, et cela, en des jours heureux !

Inspirer, mais surtout expirer 

Apprendre à bien respirer consiste à inspirer et, surtout à bien expirer. Cela permet de vider complètement les poumons en vue d’un apport d’oxygène beaucoup plus grand. Il est même proposé de suspendre la respiration. En inspirant, en retenant son souffle et en expirant, l’énergie se met à circuler plus librement et vous vous sentez revitalisé.

Ainsi, cette prise de conscience vous permet d’entretenir une relation plus satisfaisante avec ce que vous êtes. Difficile de poser des gestes inconsciemment après avoir bien respiré ! En effet, une bonne respiration incite plutôt à prendre soin de soi, à avoir une bonne posture et à se sentir en harmonie dans le moment présent.

Que dit notre respiration ?

Observez votre respiration. Comment la qualifiez-vous ? En respirant avec conscience, votre corps vous renseigne sur votre état. Sans rien forcer, vous identifier si votre respiration est calme, profonde, détendue ou encore courte et superficielle.

Ensuite, vous pouvez modifier progressivement votre manière de respirer pour qu’elle devienne optimale. En respirant profondément, imaginez que vos soucis, vos peurs, vos émotions désagréables se dissipent. Alors, comment vous sentez-vous ?

Lorsque vous êtes pleinement conscient de votre respiration, vous êtes en lien avec ce que vous êtes et vous êtes plus disponible pour créer votre vie !

Josée Jacques, psychologue

Classé dans : Le deuil Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide

Commentaires (2)

La cohérence cardiaque est très utile. La pratiquer nous apaise et nous donne l'occasion d'être en pleine conscience si ce n'est que 5 minutes. Je trouve cela très bienfaisant.

Lise Lacasse-Vennes, 11 août 2019

J'ai pris connaissance des techniques de respiration et je réalise que toute la différence est dans la MANIÈRE d'inspirer et d'expirer. Expirer et visualiser surtout ce que l'on voudrait voir sortir de SOI.

Ann McGee, 12 septembre 2019

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.