Pour toi Papa...

C'était toujours plus difficile de dire je t'aime à toi qu'à maman et de partager mes émotion avec toi.
Tu étais un père très rare, très recherché, tu étais toujours là s'il y avait des difficultés et peu de papas offraient tout l'amour que tu m'as apporté.

Mais pourtant un jour, je devrai partir, m'éloigner de ta demeure, à mon tour, commencer ma vie.
Sache que jamais je n'oublierai le papa que tu étais pour moi.
Tu es impossible à oublier, ne t'inquiète pas, j'irai souvent te retrouver et jamais je ne cesserai de t'aimer.

Mes années avec toi je ne pourrai les effacer, tu t'es tellement dévoué pour que je ne manque de rien.
Non, je n'ai manqué de rien dans ta maison, j'ai eu tout ton cœur et pour ça, tu mériteras toujours mon amour même là-haut.

Qu'importe mon âge, jamais je ne t'oublierai.
Ouvre grand tes oreilles papa,

Je t'aime

Johanne
Montréal (Québec)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 24 juin 2004

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.