Pour Mimil, de la part de tous ceux qui t'aiment...

Pour Mimil, de la part de tous ceux qui t'aiment

À notre Mimil...

Tu avais 17 ans, toute la vie devant toi, tu travaillais beaucoup, tu étais heureux, tout le monde t'aimait et du jour au lendemain, la vie t'a pris.

On croit toujours que ça n'arrive qu'aux autres, à cet âge-là, on s'amuse, on « fait les cons » avec nos
scooters ou mobylettes, mais toi, tu n'as pas eu le temps, tu allais au travail comme un adolescent normal sans rien demander à personne et il t'a coupé la route.

Après avoir passé 2jours dans le coma, tu t'es éteint le 8 octobre 2004, sans qu'on ait eu le temps de te dire au revoir, toi qui nous manque, toi à qui on pense sans cesse !

Tu nous faisais rire, on passait du bon temps à tes côtés... Maintenant il ne nous reste que des photos, et bien sûr les merveilleux moments passés avec toi en tête...     Comment imaginer ne jamais te revoir, pourquoi toi ?? Comment les gens osent-ils croire en Dieu après ça ? Il était où à ce moment, en vacances ??

Tu nous manques tellement, qu'on ne sait pas quoi dire ou faire pour te retrouver.

Nous espérons comme tout le monde qui t'aime que tu es heureux où tu es.

Un jour on sera de nouveau tous réunis pour rigoler comme on l'avait fait jusqu'à présent.

Encore une fois tu nous manques énormément...

On t'aime à jamais...

Émilie et Ambre
Villefranche sur Saône (France)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 28 octobre 2004

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.