Papa, Derrière tous ces mots qu'on ne s'est pas dits...

Papa,

Derrière tous ces mots qu'on ne s'est pas dits, derrière tous ces gestes qu'on n'a pas eus, l'amour était là, comme toi, discret, calme et tranquille.

Comme un rien, comme une évidence.

Et maintenant tu es parti tout doucement sans faire de bruit, et on te pleure en silence comme un père, comme une évidence.

Nous t'aimons et tu vas nous manquer,

Tu nous manques déjà.

Isabelle
(France)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 15 février 2009

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.