Mon premier Noël sans toi...

Aujourd'hui, 25 décembre, c'est mon premier Noël sans toi maman. Tu m'as quittée cet été et tu me manques encore. Je sais que tu vas me manquer pour le reste de mes jours mais aujourd'hui c'est dur. Je reviens de la fête et je suis triste, j'ai dû m'enfermer dans les toilettes lorque cela devenait trop pénible de voir tout le monde.     Tu aurais été si heureuse de nous voir tous ensemble, nous avons dansé comme dans le temps de ta mère. J'aurais tellement voulu que tu sois là avec nous. Je sais, cela est impossible, mais que veux-tu je ne me fais pas à l'idée de ton départ définitif. Tu sais, maman, une mère c'est irremplaçable.

Merci à vous tous de me laisser me défouler sur ce site, cela me fait du bien car je n'ai pas osé parler de ma mère et de mes sentiments durant la soirée, je ne voulais pas rendre tout le monde nostalgique avec mes peines.

Maman, tu m'a laissé une famille en or et je t'en remercie. Je prie souvent pour toi et je sais que tu es bien, près de Dieu. Je t'aime, maman ; un beau Noël à toi.

Lucie XXXXXXXX
Repentigny (Québec)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 25 décembre 1999

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.