Mon papa nous a quittés il y aura 6 mois demain...

Mon papa nous a quittés il y aura 6 mois demain. Il allait avoir 60 ans et n'aura pas vu mes 30 ans.

La vie avance sans moi. J'ai l'impression irréelle que le temps passe et que je suis spectatrice de cette vie qui avance. J'ai essayé d'être forte et d'avancer mais aujourd'hui simplement papa tu me manques !

Je sais qu'il s'est battu mais je lui en veux de ne pas avoir continué face à la maladie et de m'avoir abandonnée. Je suis simplement triste et fatiguée de cette absence...

Émilie
Marseille (France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 21 novembre 2013

Commentaires (2)

Émilie, Je comprends tellement ton message...Ca fait 4 mois que j'ai perdu mon père. Et j'ai beaucoup de mal à l'accepter. EN plus je ne me sens pas du tout soutenue par mon conjoint, je ne sais pas si c'est ton cas. Il me reproche d'être étourdie, de casser de la vaisselle, d'être trop triste etc Et je me demande si ce n,est pas moi qui en demande trop...
En tous cas, ton mot est très parlant; je déduis que toi non plus tu n'as pas accepté après 6 mois. Courage, je te comprends très bien.
Adeline

Adeline J, 4 décembre 2013

Emilie et Adeline,

Tout ça est tellement récent pour vous. J'ai perdu mon père il y aura 2 ans en mars... Je suis encore parfois déboussolée sans lui. Je venais de devenir maman et voilà que mon papa s'envole... La tristesse me submerge encore parfois mais les moments de repis sont plus nombreux... j'apprends à vivre avec ce manque... J'apprends à vivre sans lui.

Adeline, je pense que ton compagnon est dérouté. Les conjoints ne savent parfois pas comment soutenir... ils ont du mal à accepter que parfois la douleur est trop forte et qu'ils ne peuvent pas vraiment faire grand chose... A part subir... les étourderies, la colère, la tristesse... Ne te renferme pas. Vis ton deuil... Moi j'ai beaucoup de perte de mémoire depuis sa maladie... c'est comme si je ne voulais rien imprimer...

Courage les filles... vous verrez que petit à petit ça vous paraitra moins insurmontable. La première année est vraiment la plus douloureuse... Dans les suivantes y a des moments durs aussi mais on se blinde...

Belle et douce année à vous... avec vos papas dans votre coeur...... Je ne suis pas fan de Céline Dion, mais c'est fou comme sa chanson "parler à mon père" vibre en moi.

Courage, Très sincèrement,
Camille

Legoline, 9 janvier 2014

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.