Il y a un mois jour pour jour, ma maman est partie...

Il y a un mois jour pour jour, ma maman est partie pour un autre monde. Maman était une femme en très grande forme malgré ses 75 ans. Elle a fait un ACV le lundi, donc ce fût l'hôpital d'urgence. Suite à plusieurs examens, les médecins ont constaté des dommages au cerceau et elle était paralysée du côté gauche. Le mardi matin, à la suite d'autres examens, ils nous ont annoncé que son cerveau était très très endommagé et que si son coeur ne lâchait pas, elle serait « légume » pour le reste de ses jours. Alors là, ce fût pour mes 2 soeurs et mon frère un refus total : Non non pas maman c'est impossible mon Dieu faites quelque chose je vous en prie.

Maman fût consciente du lundi au mardi, nous lui parlions et elle nous répondait. Vers 19:00 h le mardi, elle est tombée dans un coma et nous a quittés à 22:28 h. J'ai assisté maman dans son départ avec une de mes soeurs et le conjoint de maman, nous sommes restés jusqu'à sa fin. Ce fût très difficile et douloureux pour nous. Mais par contre, nous nous sommes oubliés et n'avons pensé qu'à elle. Je lui ai chanté la chanson de Céline Dion « Tellement j'ai d'amour pour toi », nous avons prié pour qu'elle parte dans l'amour et sereine, je lui ai dit de ne plus se battre et de se laisser aller car beaucoup de personnes l'attendaient là-haut, surtout ma grand-mère, qui nous a quittés il y a 21 ans, et de qui maman s'ennuyait encore beaucoup. Ce fût épouvantable à vivre, mais je ne le regrette pas. J'aurais voulu me coucher près d'elle et la prendre dans mes bras mais le lit était trop petit et ma soeur me disait : « Sylvie tu vas l'écraser. » Maintenant je pleure en écrivant, j'ai tellement de peine, MAMAN aide-moi je t'en prie.

Maman était notre pilier solide comme un roc, toujours de bonne humeur, je me demande comment elle faisait. C'est la femme la plus extraordinaire qui puisse exister ici-bas. Cela me fait du bien de vous écrire, il y a sûrement quelqu'un qui vit la même chose que moi en ce moment.

Avant que MAMAN ne nous quitte, je lui ai dit qu'à chaque fois que je verrai quelques choses de beau, je penserai à elle et je lui ai dit qu'elle serait l'étoile la plus brillante dans le ciel.

Dans la nuit de mardi à mercredi, à mon retour de l'hôpital, incapable de dormir, je me suis assise au bout de la table avec un crayon et une feuille. J'ai écrit à maman et à la fin de ma lettre je finis en disant : « UNE NOUVELLE ETOILE BRILLE DANS LE CIEL ET C'EST TOI MAMAN D'AMOUR. » Je vous jure, je me suis levée et me suis dirigée vers la chambre de bain, j'étais face à la fenêtre en me levant la tête, je regardai dehors vers le ciel et je vis une étoile juste au-dessus de l'étable (car j'habite sur une ferme). Sur le moment, je ne vis que celle-là. Je me suis approchée de la fenêtre et je vis qu'il y en avait plusieurs autres. Celle-là brillait plus que les autres et était isolée des autres. Je me suis dit : « JE DEVIENS FOLLE. » Je pleurais, pleurais et suis montée au 2e étage chercher mon chum qui était couché et je lui ai dit : « David dors-tu ? » Il m'a dit non, alors j'ai dit : « Viens avec moi, il faut que tu voies quelque chose. » Il m'a suivi, j'ai dit : « Lis cette ligne sur ma feuille et suis-moi. » Lorsqu'il a vu, il m'a pris dans ses bras et m'a dit : « C'est ta mère. » Et il a pleuré avec moi. Le lendemain, j'ai dit à mon chum David : « Dis-moi la vérité, c'était-tu un satellite ou une étoile ? » « Non, c'était une étoile MAMAN. »

Je dois arrêter de vous écrire car je pleure trop. J'aurais envie de crier MAMAN à tue-tête mais mon chum et mon fils de 13 ans sont couchés.

Depuis que maman n'est plus là, j'ai les yeux enflés, boursouflés. Je suis serveuse dans un restaurant et nous avons une clientèle d'un certain âge. Ce midi, j'avais un groupe de 16 personnes et l'une d'entre elle me faisait penser à maman, une belle femme, fière, gentille comme ma maman. Je suis allée pleurer dans les toilettes et j'ai dit à maman : « MAMAN AIDE-MOI ».

Merci de me lire, vous êtes une bonne oreille.

BEAUCOUP DE COURAGE À VOUS AUSSI.

Sylvie
Saint-Léon-de-Grand (Québec)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 13 février 2009

Commentaires (1)

merci pour cette belle lettre

didierjean isabelle, 31 juillet 2013

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.