Il y a longtemps

Il y a longtemps
Pour moi c'était hier
Un joli petit garçon est né
Il était ma lumière
Le temps passait
Nous étions heureux
C'était la fête
Tu n'as pas eu le temps
De devenir un homme
D'avoir du bonheur plein la tête
Et puis tu as quitté notre maison !!!
La lumière s'est éteinte
Un matin de Novembre
Brusquement.
Dans le noir ainsi survenu,
J'évoque les temps anciens
Ces temps si pleins maintenant
D'un bonheur perdu
Le 24 août 2005 tu aurais eu 25 ans
Mais dans mon cœur à jamais tu es toujours vivant.

Annick

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 20 novembre 2005

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.