Hier soir, le téléphone sonnait...

Hier soir, le 29 octobre, à 20 h 26 exactement, le téléphone sonnait. Le fils cadet de mon beau-père lui annonçait que son fils aîné, 24 ans, beau, en santé, heureux, avec un bon métier, qui partait en vacances aujourd'hui, le lendemain de sa fête, avait été retrouvé pendu dans son garde-robe... C'était le choc, l'incompréhension, évidemment...     Robert est un homme très orgueuilleux, qui refusera l'aide, les thérapies, et qui, de plus, se sent terriblement coupable pour ce qui s'est passé après sa séparation, il y a pourtant près de dix ans... Il adore ses enfants et a toujours tenté d'être un bon père pour eux. Que peut-on faire pour lui ? Quelles sont les étapes à venir, là, tout de suite ??

Hier soir, il s'est « saoûlé » pour dormir, est rentré chez lui avec son frère, qui est une des personnes qu'il aime le plus au monde, et s'est endormi. Les policiers doivent le rappeler aujourd'hui, il n'a pas voulu leur parler hier soir. Son fils a laissé une lettre.

Pourra-t-il s'en remettre un jour ? C'est un homme qui croit beaucoup mais hier, il en voulait à Dieu. Il était très faible depuis quelques temps, cherchant un sens à sa vie. Il l'a consacrée à aider les pauvres, au détriment de lui-même bien souvent... Maintenant qu'il a besoin de forces pour lui, j'ai peur qu'il ne trouve pas les forces nécessaires... J'ai vraiment peur... Ma mère et moi sommes désemparées.... Aidez-nous, s'il-vous plait !!!! Merci mille fois d'avance !!!!!

Marie-Christine
(Québec)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 30 octobre 1999

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.