Ça c'est passé si vite

Ça s'est passé si vite
J'étais toute petite
Je ne comprenais pas
Ce qui t'a poussé à faire ça

Maintenant j'ai grandi
Et je crois que j'ai compris
Je n'approuve pas ce geste
Mais sache qu'à présent je le respecte

C'était ton droit de partir
Et tu as préféré en finir
Tu es heureux là où tu es
Et je ne t'oublierai jamais.

A.
(France)

Pour Thierry qui m'a laissée avant que je lui dise que je l'aime.

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 21 juin 2005

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.