Début décembre...

Début décembre, nous avons perdu le grand-père de mon mari, adorable et charmant vieux monsieur.

Trois jours plus tard on diagnostiquait à mon papa un cancer dont il est mort le soir de Noël, après avoir passé huit jours dans le coma. Nous n'avons même pas pu lui dire au revoir. Il était le plus gentil, le plus présent et le plus aimant des papa et surtout tellement jeune (57 ans) et plein de projets...

À Pâques, ma grand-mère maternelle nous à quittés dans son sommeil et, il y a deux semaines, ma maman perdait aussi sa meilleure amie d'un cancer. Elle se retrouve seule avec mon frère adulte handicapé.

J'ai un mari adorable et trois enfants merveilleux. Mais de temps en temps ils sont comme transparents, tant ma douleur et ma solitude sont fortes. Combien de temps met-on avant de pouvoir se projeter à nouveau dans l'avenir ? À ne plus faire de cauchemars monstrueux et revivre tout cela à chaque instant ?

Je crois avoir besoin de partager ma peine avec des gens qui, comme moi, ont vu partir en trop peu de temps des personnes si importantes et présentes pour eux. Merci pour votre aide.

Véronique
(France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 28 mai 2000

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.