Chère maman, Ça fait un peu plus de 3 ans que tu es partie...

Chère maman,

Ça fait un peu plus de 3 ans que tu es partie. Bien sûr la douleur est moins grande mais la blessure est encore là, très grande blessure.

On dit qu'il ne faut pas avoir de regrets mais j'en ai plein. Je regrette de ne pas t'avoir démontré mon amour, de ne pas t'avoir serrée dans mes bras pour te réconforter face à tes grandes souffrances. Je regrette aussi de ne pas toujours avoir été gentille avec toi.

Tu étais maman, une femme exceptionnelle, courageuse, douce et remplie d'amour pour ses enfants. Tu étais toujours là pour m'écouter et me conseiller.

Tu as été beaucoup malade. Ta maladie s'est emparée de toi dès l'âge de 36 ans et elle t'a laissée partir à 63 ans. Tu étais beaucoup malade mais tu étais tellement forte qu'on finissait par croire que ce n'était pas si pire... Et oups, tu es partie comme une voleuse. La seule chose que j'espère de tout mon cœur c'est que tu n'aies pas souffert dans les dernières minutes de ta vie ma très chère maman et ça je ne le saurai jamais.

Es-tu bien maman là où tu es présentement ?

Tu me manques tellement Huguette.

Je t'aime plus que tout au monde.

Est-ce que tu m'entends lorsque je te parle ?

Ton bébé

Chantal
Québec (Québec)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 3 avril 2008

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.