Je viens de perdre mon épouse âgée de 58 ans

Je viens de perdre mon épouse âgée de 58 ans

Je viens de perdre mon épouse âgée de 58 ans. Elle venait de subir une néphrectomie mais elle souffrait d'infections urinaires avec hospitalisation d'urgence. Elle était dyalisée trois fois par semaine. Le néphrologue me dit que ma femme ne risque plus rien si le protocole dialytique est respecté. Pendant 3 mois j'ai signalé au néphrologue et à l'équipe de dyalise que ma femme avait un excédent d'eau au point d'avoir les mains et les pieds enflés. Elle avait beaucoup de glaire et une toux très grasse.

Puis un soir, 20h30, petit à petit un coma s'installe. Transport aux urgences à 21h. À 23h appel des urgences pour me signaler que mon épouse était à son plus mal et qu'elle ne passera pas la nuit. Sans aucune explication. Le lendemain à 8h30, on annonce le décès de mon épouse suite à une infection pulmonaire qui a causé un accident cérébral. Bref, une semaine plus tard, convoqué par les docteurs, on me signale froidement que mon épouse est décédée suite à une négligence médicale contre laquelle je pourrais porter, mais c'est long, cher, et il y aura une exhumation. Je suis fracassé.

Je n'arrive pas à remonter la pente. Je dois rester fort pour mes enfants et petits-enfants. Je n'ai plus le moral, tout me dégoûte, surtout le corps médical en qui je n'ai plus confiance. J'en arrive à avoir peur de moi, de cette méchanceté qui m'envahit et qui pousserait à devenir violent. Je n'en parle pas à mes enfants pour ne pas les inquiéter mais la vie est devenue très difficile.

Pascal

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 19 novembre 2021

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.