À toi maman qui m'a quittée...

À toi maman qui m'a quittée...

Maman et papa,     À toi maman qui m'a quittée il y a quatre ans, je sais que tu n'étais pas bien parmi nous. Tu trouvais la vie souffrante et n'as pas eu le courage de continuer. La journée que tu as décidé de nous quitter, je le ressentais. Je savais dans mon cœur que tu avais réussi ton suicide. Je n'avais que 23 ans. Tu m'as quittée sans même me le dire... je n'ai que ta lettre en souvenir. Je m'ennuie de toi, de tes caresses et surtout que tu me dises je t'aime. Tu me manques énormément et me laisses une grand vide dans ma vie. Je commence à accepter ton départ en sachant que tu es mieux parmi les anges. Je t'aime très fort maman.

À toi mon papa d'amour, tu m'as quittée à ton tour il y a dix mois. Ton départ me fait très mal. Tu ne peux savoir combien tu me manques. Tes téléphones, tes visites et ta présence me manquent tellement que j'en souffre énormément. Tu nous as quittés beaucoup trop vite. Je n'ai même pas pu te dire à quelle point je t'aime. Ton cœur t'a lâché en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire. Je pleure chaque jour ton absence, mon papa adoré. Ta fête s'en vient dans deux jours et dis-toi que je pense à toi énormément.

Ils m'ont enlevé mes parents beaucoup trop vite. Je n'ai que 26 ans et j'ai perdu déjà mes deux parents que j'aimerai pour la vie. Je dois continuer de me battre. Je sais que vous veillez sur moi. Vous êtes mes anges. Je vous ai perdus les deux en moins de quatre ans. La vie est parfois injuste. Je vous adore maman et papa.

Votre fille, votre bébé,

Martine
Gatineau (Québec)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 7 août 2002

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.