Sylvestre, mon grand...

Sylvestre, mon grand...

Sylvestre, mon grand, je t'écris aujourd'hui mais je sais que tu n'es plus là pour me lire.     Tu es parti il y a quatre mois maintenant, sur ta moto que tu aimais tant.

Tu laisses derrière toi un grand vide et nos cœurs à jamais brisés, nos yeux remplis de larmes que seul le temps pourra assécher.

Titi
(France)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 12 août 2002

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.