Je sais que ma mère ne voulait pas partir, ça me fend le cœur...

Je sais que ma mère ne voulait pas partir, ça me fend le cœur...

On venait de fêter ses 50 ans. Trois mois après, nous apprenions qu'elle avait un cancer malin avec métastases partout dans son corps. Rien à faire, aucun traitement. Beaucoup de douleur, beaucoup d'incompréhension, ma mère nous a quittés, moi et mes deux frères, après 24 jours suivant le diagnostic de sa maladie foudroyante.

Ma mère, dans ma tête, ne pouvait pas mourir, elle était invincible. Elle était forte, d'ailleurs oui elle l'a été mais à un moment donné le corps a ses limites. Depuis son départ rien ne va plus, j'essaie de me sortir la tête de l'eau mais je sens que je coule. J'ai ma fille de bientôt 3 ans, je dois ravaler mes larmes pour elle, je dois être forte à mon tour comme ma mère l'a été pour nous. J'ai l'impression que la perte de ma mère aura toujours des répercussions dans ma vie et m'apportera un chagrin inconsolable.  Après 5 mois, j'ai encore beaucoup de difficulté à comprendre ce qui s'est passé. Petit à petit mon cerveau m'envoie des bribes de souvenirs, car sincèrement, j'en ai perdu un bout.

Je sais qu'elle ne voulait pas partir, ça me fend le cœur, elle voulait se battre mais la maladie aura eu raison d'elle. Je l'aimerai à tout jamais xxxxxxx

Marie-Pier
(Québec)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 27 juillet 2020

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.