Pour toutes les mamans qui ont perdu un enfant

Pour toutes les mamans qui ont perdu un enfant

Il y a quelque part une maman
Qui pleure son enfant
Celui qui n'est pas sa moitié
Mais elle en entier...
Elle se remémore les jours heureux
Un doux sourire au coin des yeux
Des larmes dans ces sourires attendris
Dans les larmes des souffrances enfouies
Elle s'imagine son petit Prince dormeur
Revenant pour calmer sa douleur
Elle sait que tout cela, c'est rêver...
Mais qui a le droit de l'en empêcher ?

Il y a quelque part une maman
Qui songe parfois, en se cachant
A partir rejoindre son bel enfant
Sans qui tout est dur maintenant
Mais quelque part, tout près de cette maman
Il y a caché dans l'espoir, un enfant
Il ne la quitte jamais des yeux
Un jour elle le saura, et peut-être elle ira mieux
Mais pour croire, il faut du temps,
Alors, laisser la rêver en attendant...

Margotte
Jons (france)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 10 décembre 2008

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.