Poème pour mon fils décédé

Poème pour mon fils décédé

Où es-tu ? Où es-tu ?
On aurait bien voulu,
À force d'amour,
T'empêcher de partir,
Mais le monde est trop lourd,
Petit ange léger,
Et n'a pas su te retenir,
Où faut-il te chercher maintenant ?
Sous les gouttes de rosée ?
Sur les ailes du vent ?
Qui saura nous le dire ?

Là où je suis,
Je ne crains rien.
J'ai les yeux pleins d'étoiles blondes,
J'ai l'âme vaste comme le monde,
Là où je suis,
La joie est sans mélange.
Ne me cherchez pas,
Je suis dans chaque chose...
Sur les ailes d'un ange,
Dans la rosée, dans le vent,
Dans le cœur d'une rose,
Dans le cœur de mes parents.
Ne me cherchez pas,
Je suis partout,
Je suis avec vous,
Je suis chez moi.

Isabelle
Ath (Belgique)

Classé dans : Poème Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 18 octobre 2006

Commentaires (9)

J'ai perdu mon enfant unique le 6 juillet 2017 et je n'arrive pas à l'accepter.

Corinne ZIELINGER , 25 octobre 2018

7 Novembre 2015
Mon fils, mon étoile filante, a rejoint le firmament. Vous qui lirez ce post, ayez une pensée pour lui.

Romieu , 8 janvier 2019

Je voudrais rendre hommage à mon fils, et je ne peux accepter son départ. Mon Dieu aidez-moi.

danielle baude, 2 novembre 2019

J'ai perdu mon fils de 17 ans le 17 octobre 2019. C'est trop dur, il me manque terriblement.

Marie Line, 7 janvier 2020

Mon fils est décédé le 25 mai 2019 à 44 ans, je me sens si seule, si vide, si noire, reviens-moi, tu me manques ATROCEMENT. Seigneur rends-le moi.

juanita LUCIEN PINET, 21 février 2020

Bonsoir,
J'ai perdu un de mes jumeaux le 30 juin 2015 par noyade. Il aurait eu 19 ans demain. Il laisse un grand vide dans notre cœur, ses frères et moi. Mais les années passent et on finit pas se résigner à ne plus pleurer mais avancer malgré vents et marées.

Eleonore Magne temamo, 4 mars 2020

Bonsoir,
J'ai perdu mon fils unique de 21 ans. La douleur est atroce.
Tu me laisses un très grand vide. Je t'aime pour toujours.

frederique, 14 avril 2020

Toi mon fils adoré qui est parti bientôt 11 ans. Nous étions fusionnels depuis ta naissance, tu étais l'homme que j'aurais aimé rencontrer pour faire ma vie. Tu as laissé derrière toi un fils qui grandit sans papa... Tu me manques tellement mon cœur, ce vide ne se comble pas malgré les années passées. Je t'aime mon Lionel.

Josiane , 23 avril 2020

Patrice mon chéri tu me manques énormément. Tu es parti. Tu allais faire 49 ans. Tu étais mon petit ange avec ton frère ton aîné, ta sœur Fabienne et ta petite sœur Élodie. Tu vas nous manquer. Je vous appelais mes 4 mousquetaires. Mets-moi la partie et ça va être très dur pour moi et pour papa aussi, et pour ton grand frère, ta sœur et ta petite sœur. On t'aime, on t'aime tellement. Je sais pas comment je vais faire... Rendez-le moi, s'il vous plaît rendez-moi mon patou. Ma vie, mon ange, je t'aime.

Paulette Amiel, 18 mai 2020

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.