J'ai perdu mon fils adoré dans un accident de la route

J'ai perdu mon fils adoré dans un accident de la route

Le 28 août 2019, j'ai perdu mon fils adoré dans un accident de la route.
Merveilleux, passionné boulanger reconnu dans la région, il avait même reçu en juin une lettre de l'Assemblée nationale pour le féliciter pour sa passion et de travailler des farines régionales et cuites au feu de bois.

Le jour de ses 23 ans, il ouvre sa première boulangerie et, en avril 2019, une deuxième. Un effectif de 14 personnes, énormément d'heures, et au bout de trois ans une grande fatigue, beaucoup de stress et, en allant travailler, le drame : il s'est endormi et a foncé dans un platane. Je m'occupais de la comptabilité, ma belle-fille à la vente. Et aujourd'hui je revends les deux affaires car c'est trop dur d'être à la boulangerie et qu'il ne soit plus là.

Mon fils, je te le rappelle, je suis tellement fière de toi, de l'homme et du papa que tu es devenu. T'inquiète pas, mon fils Louka va bien, il pense à toi et sait qu'il peut parler de toi quand il veut. Et Eva, un amour comme à son habitude.

J'espère que le deuil pourra se faire mais je ne veux rien oublier.

Pollard
(France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 6 avril 2020

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.