Papa, je sais que tu m'as aimée comme je t'ai aimé

Papa, je sais que tu m'as aimée comme je t'ai aimé

Papa, je sais que tu m'as aimée comme je t'ai aimé, mais ça nous ne l'avons jamais dit, tu me l'as prouvé, comme moi je te l'ai montré. Tu as fait tout ton possible pour nous tes enfants, nous n'avons manqué de rien.

Maintenant que tu n'es plus là, pour ma part je manque d'un père, tu me manques énormément à un point que je n'aurai jamais imaginé.

Repose en paix…

Estelle
(France)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 17 février 2021

Commentaires (1)

Avec notre pudeur, les sujets de reconnaissances sont souvent rares, merci pour cet exemple.

Patrick, 2 mars 2021

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.