Un mois

Un mois

Lorsque l'on attend la venue d'un enfant
Qu'il est long le dernier mois
Car on souhaite sa venue le plus tôt possible
Parce que l'on est anxieux face à l'accouchement
Parce que l'on a hâte de le voir en santé et de le tenir dans nos bras.

Quand le bébé arrive, un mois, c'est si court
Mois après mois, cela passe si vite que l'on est rendu à fêter un an (12 mois)
Et qu'on se dit que l'on a pas vu ces mois passer
Et qu'il nous semble ne pas les avoir vraiment vécus.

Un mois, c'est aussi très long lorsque l'on a un projet de vacances et que la fatigue s'accumule,
Mais, dès que cette courte semaine de vacances est passée,
Il nous semble que le temps a filé trop vite et que l'on ne l'a pas vu passer.

Un mois, le fameux mois qui suit la mort d'un être très très cher est très très long
Car chaque journée est vécue, remplie de peine et de pleurs.
Ce premier mois est passé et l'on pense que le prochain mois sera aussi pénible à passer.
Le cœur meurtri subit ce mois qui est passé et 'apprête à vivre le suivant
Avec les mêmes peines, pleurs et serrements dans la poitrine.

Combien faut-il de mois pour avoir l'impression de revivre un peu ???
Combien faut-il de mois pour que la douleur de ton départ, mon amour André, soit moins pénible ???

Un mois aujourd'hui que tu m'as quittée et il me semble que cela en fait six mois.
Que le temps est long sans toi , mon p'tit bébé d'amour.

Je t'aime et je t'aimerai mois après mois.

Ta p'tite épouse, ton p'tit cœur d'amour pour toujours
Ta Danielle
XXX

Ta p'tite épouse, ton p'tit cœur d'amour pour toujours
Ta Danielle   XXX
Longueuil (Québec)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 6 décembre 2008

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.