Moi j'y crois à cet après...

Moi j'y crois à cet après...

Ma mère était TOUT pour moi... On a beau savoir que la mort nous attend tous, qu'elle finit toujours par prendre nos proches et nous aussi, que ce destin est le même pour tous, que l'on soit gouvernant ou gouverné, puissant ou misérable, mais au final on n’est jamais prêt, on n’est jamais préparé à cet instant qui change notre vie à jamais. La vie sans la mort n'est pas la vie mais la disparition d'un proche est toujours un moment terrible.

Dans ma culture elle porte un nom assez évocateur et qui peut glacer le sang, "la briseuse des plaisirs". Ça veut tout dire. Tout est vertigineux car finalement nous vivons si peu comparé à l'éternité. Nous sommes vivants et un instant plus tard nous serons envoyés dans cette éternité qui nous attend tous, peu importe notre confession, notre religion, notre idée sur "l'autre côté". Qu'il y ait quelque chose pour certains, ou rien du tout. Quoi que dès que les gens qui pensent que plus rien ne les attend derrière, ils se surprennent à évoquer, espérer qu'il y ait quelque chose, ne serait-ce que pour revoir ces proches disparus, les retrouver peu importe comment, où.

Moi j'y crois à cet après, mais c'est moi. La vie est trop courte et l'éternité trop... éternelle pour qu'il n'y ait juste rien. Sans parler que ça serait presque une insulte à ce grand mystère qu'est la mort, cette éternité, validée aussi par cet univers immense qui nous encercle, ce grand vide intersidéral, ce grand espace dans lequel nous sommes si insignifiants, si nanoscopiques et à la fois si prétentieux pourtant. J'écris ces lignes à nos proches partis trop tôt ou jamais trop tard, à vous tous qui lisez ces lignes qui êtes peut-être actuellement dans un deuil, dans un passage difficile à cause de la brutalité du départ d'une mère, d'un père, d'un frère, qui que soit cette personne.

En attendant, prenez soin de vous, des vôtres et n'oubliez pas à quel point cette vie qui est si précieuse et, on l'oublie aussi, si fragile...

Zatoichi

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 16 avril 2021

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.