C'est sa voix qui me manque

C'est sa voix qui me manque

J'ai perdu mon mari d'une longue maladie le 4 mars 2019 après 40 ans de mariage heureux.

On avait été prévenus qu'il n'était pas guérissable, mais il s'est battu pour moi et ses enfants jusqu'à la fin qui est survenue très brutalement. Je lui avais promis d'être forte pour deux, et je l'ai été jusqu’à maintenant et vraiment je trouvais que j'avais fait face à tout, obsèques, soutien à la famille, etc...

Mais là, je me sens épuisée. Pourtant je suis très bien entourée quotidiennement par mes enfants et amis. Le matin, dès mon réveil, je n'ai qu'une envie : me recoucher, sans vouloir m'habiller, moi si maniaque. Je me fiche de tout, je mange bien et dors à peu près correctement mais mon sommeil n'est plus du tout réparateur. J'ai des maux de tête diffus, des palpitations et des douleurs de la tête aux pieds, la vue qui se brouille de temps à autre et la moindre tâche me semble difficile.

C'est sa voix qui me manque, je passe mon temps à retrouver des vidéos pour l'entendre. Je suis suivie par une psychiatre qui m'avait prévenue du retour de bâton, car je me trouvais trop bien... Je vais aller consulter car je ne voudrais pas que ceci cache autre chose.

Courage à toutes les personnes dans mon cas.

Diane

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 29 avril 2019

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.