Elle avait 18 ans et 9 mois

Elle avait 18 ans et 9 mois

J'ai perdu ma fille, Solène, il y a maintenant 5 mois. Elle avait 18 ans et 9 mois et a fait une chute accidentelle lors d'une soirée sur son campus universitaire.

Depuis, je suis comme un zombie... le travail et la course sont les deux choses qui m'aident un peu à 'survivre'. Car je pense souvent à rejoindre ma fille tellement son absence est douloureuse à vivre. Mais il y a mon fils et mon mari et je ne peux me résoudre à leur infliger une douleur supplémentaire. C'est tellement dur à accepter d'autant plus que ma fille était un vrai rayon de soleil, bien dans sa peau, avec un sacré caractère tout comme moi. Nous formions une famille à 4 heureuse. Je disais encore quelques jours avant son décès que j'aimais la vie que j'avais. Aujourd'hui je ne me reconnais plus car je suis tout le contraire de ce que j'étais il y a 5 mois : je suis devenue  pessimiste, je ne souris plus, les bonheurs des autres ne me font ni chaud ni froid, ni leurs malheurs d'ailleurs, j'avance au ralenti. En perdant ma fille j'ai perdu une partie de moi-même; la meilleure partie.

Nous sommes très entourés par notre famille et nos amis, mais dans la douleur telle que je la vis je me sens finalement bien seule. C'est difficile d'imaginer un avenir.

Merci de m'avoir lue.

Yacinthe
Enghien (Belgique)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 25 juillet 2019

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.