La douleur de la perte de mon fils et horrible

La douleur de la perte de mon fils et horrible

La douleur de la perte de mon fils et horrible. Je suis tellement brisée, fatiguée, étouffée, comment réapprendre à vivre sans mon fils. À peine 20 ans le 22 novembre. Moi qui ne vivais que pour lui, c’est mon soleil de tous les jours. Quand je le voyais rentrer, mes yeux brillaient de joie.

Et là, le 10 octobre 2021, ma vie s’est arrêtée. Il était côté passager du véhicule, il n’a pas demandé de mourir si jeune. L’alcool est le diable de nos jeunes, le conducteur ivre est décédé aussi. Je ne sais pas si ma vie va tenir avec cette souffrance. Moi qui étais si proche de lui, complice, c’est une partie de mon corps qui est partie avec lui.

Je l’aime d’un amour que personne ne comprend.

Patrac

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 8 novembre 2021

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.