Deux ans déjà que tu nous as quittés...

Deux ans déjà que tu nous as quittés...

Deux ans déjà que tu nous as quittés pour un monde meilleur ! J'espère de tout mon cœur que tu es bien maintenant ! Que tu es au paradis en compagnie de ma Mère et mon Père chéris qui t'aimaient tant eux aussi !

Je croyais que je ne serais pas capable de survivre à ton départ. Il faut dire que ça fait deux ans maintenant que je vivote, que je fais semblant, que je ris dehors et pleure en dedans, mais surtout que je suis perdue sans toi. Certaines journées je me réveille contente car j'ai rêvé de toi... et d'autres journées je suis perdue dans mes pensées... et triste toute la journée.

De toute façon, il n'y a pas une journée où je ne pense pas à toi et que j'ai mal à supporter ton départ. Quelques fois je t'en veux de m'avoir fait ça... et ensuite je me dis que la vie est ainsi faite, que ton heure était venue, qu'on t'a appelé jeune car tu était un être bon, tu avais terminé ta mission sur cette terre. Supposez que nous avons les épreuves que nous sommes capable de supporter, moi je n'en suis pas certaine, je ne supporte pas, je subis.

Ma vie a changé à tel point que je ne me reconnais plus à travers ça ! Je ne serai plus jamais la même, on m'a arraché sans mon consentement une partie de moi, une de mes plus belles réalisations et je n'en guérirai jamais. Je penserai à toi à tous les jours qui me restent à vivre sur cette terre. Je sais très bien que toi, avec ton optimiste habituel, tu dirais :

« Laisse les souvenirs apaiser ta douleur. Je ne suis pas loin et la vie continue. Souviens-toi de moi quand je riais, quand je faisais des jokes. Ne Pleure surtout pas en te souvenant de moi. Je ne suis pas loin. Je suis le vent qui souffle. Je suis le scintillement des cristaux au soleil l'hiver. Je suis la lumière qui traverse les champs de blé. Je suis le cri des oiseaux le matin. Je suis l'étoile dans la nuit. Ne pleure surtout pas pour moi. Je ne suis pas mort, je vis à travers la nature. Puisse-tu enfin connaître la paix. Je t'aime MAMAN !!!!! »

Moi aussi je t'aime mon ange et tu me manques énormément !!!!

R.I.P. Stéphane 1977-2008

Maman XXXXX

Lucie
Montréal (Québec)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 28 janvier 2010

Commentaires (5)

Bonjour, ce texte est magnifique mais une maman ne devrait pas perdre son enfant. Je suis de tout cœur avec vous.

Angéline BEAUCOURT, 12 novembre 2019

Ça fait deux ans que tu es partie, j'en pleure. Ce n'est pas juste. Je sais c'est la vie, il faut en profiter, on n'a qu'une vie. Je sais que tu voudrais que je sois heureuse, je le sais. Les enfants vont mieux. Seigneur aidez-moi à aller mieux, pour mes enfants, merci.

ABCD, 30 novembre 2019

Et oui déjà deux ans que tu es partie pour un monde meilleur, je pense. Ici c'est pas toujours rose, j'ai des hauts et bas, les enfants ça va, mais moi c'est dur à assumer le quotidien. J'ai l'impression que l'on ne me comprend pas. Je sais faut que j'avance, j'avance jour après jour, je prends un traitement depuis deux ans pour tenir. Par moments ça peut aller, d'autres plus dur, j'angoisse facilement, par moments j'ai du mal à prendre des décision toute seule. Ma fille, des moments, est dure. Je vous en supplie Seigneur aidez-moi!

ABCD, 11 janvier 2020

Bientôt 2 ans (07/02/18). Il neigeait, tu t'es éteint. Comment vais-je supporter cela... Le chagrin ne disparaît jamais totalement, et personne ne vous comprend. Ton âme veille sur nous, mais nous on est plus les mêmes sans toi.
Un bon conseil avant de partir, veillez à laisser un minimum de survie à vos êtres chers. Car on est bien malheureux sans toi et plus rien. Personne ne s'occupe plus de vous. Et c'est bien triste...
Tu es parti et il faut bien 2 ans minimum pour s'en remettre, parfois plus, parfois on ne s'en remet jamais. La douleur s'apaise, on cherche un semblable aussi parfois. Personne ne peut nous juger du moment que l'ennui est moins déchirant... Quand l'être parti était si bon avec vous, vous avez énormément de mal à avancer, et un jour sans oublier, sans jamais oublier, on refait sa vie. Mais pas forcément pareil, d'une façon amicale et sereine, pour ne plus s'ennuyer, et pour rayonner un peu aux autres, à ceux qui nous sont chers...

Crisyouva, 29 janvier 2020

Très beau texte, je me suis permis de m'en inspirer car je ne trouvais pas les mots pour écrire ce que je ressens aujourd'hui, 2 ans après ce terrible accident qui m'a arraché mon fils de tout juste 18 ans.

Dapp, 30 juin 2020

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.