Cela fait plus de quatre mois que ma douce maman s’est éteinte

Cela fait plus de quatre mois que ma douce maman s’est éteinte

Cela fait plus de quatre mois que ma douce maman s’est éteinte. La douleur est parfois engourdie, d’autres fois très vive, d’autres fois elle se transforme en tendresse pour un court moment, le temps d’un merveilleux souvenir. Souvent durant la journée elle est absente à cause de la vie, du travail, des enfants… Mais quand le soir arrive, après la besogne familiale, la douleur revient et vacille entre le souvenir de son sourire et de son rire, de ses caresses et de ses douleurs, ses affreuses douleurs et la perte graduelle de ses capacités.

Chaque jour j’ai peur… peur d’oublier sa voix, son sourire, son rire, la douceur de ses caresses et de ses paroles. C’est pourquoi je pense à elle tous les jours, je me rappelle quotidiennement ses précieux conseils et leçons de la vie. J’essaie aussi de me rappeler sa voix, son sourire et ses caresses. Je vais mieux et j’ai moins peur. Elle sera toujours là dans ma tête, dans mon cœur, dans mes gestes et paroles.

Merci maman, ta lumière est merveilleuse et éternelle. Tu t’es assurée que tu serais toujours avec moi, sans le savoir. Je t’aimerai toujours et je chérirai à jamais tous les moments que nous avons eu le privilège de partager. Et dans mes gestes, auprès des gens que j'aime, je te ferai revivre.

Sandra

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 15 septembre 2019

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.