Bonjour Mon beau Cœur !

Bonjour Mon beau Cœur !

Bonjour Mon beau Cœur !

Bientôt 4 mois que tu es parti et tu me manques énormément. Tu es parti tellement vite, juste l'espace de 28 heures 30 minutes et ma vie a basculé du tout au tout. Quarante cinq minutes plus tôt nous allions nous coucher ensemble sans pouvoir présager que bientôt tu ne serais jamais plus dans notre lit.

À mon réveil, je ne me doutais pas que nos heures ensemble étaient comptées. L'avoir su, je ne me serais jamais permis de me rendre au travail le matin, même si je me sentais rassurée que tu sois rendu à l'hôpital. Je te pensais en sécurité mais ce fût de courte durée. Une heure 15 minutes après mon départ, j'ai reçu un appel de l'hôpital me demandant de me rendre à ton chevet, que tu n'allais pas bien. Pourtant, j'aurais dû t'écouter lorsque tu m'as dit « c'est fini ».  J'imagine que toi tu le savais mais moi je ne le voulais pas.

J'ai toujours l'impression d'être dans un cauchemar et j'aimerais tant pouvoir me réveiller et voir que rien de tout cela n'est vrai. Nos enfants aussi aimeraient bien profiter encore de ta présence parmi nous.

Tu sais, 26 ans de vie commune ne peuvent s'oublier si facilement. Nos projets faits ensemble ne sont pas terminés. J'ai dû faire les urgences avec l'aide de notre fils et de notre gendre mais il y en a tant que je ne pourrai pas faire puisque c'était avec toi que je devais les faire.

Notre maison est tellement vide et si je n'avais pas rapporté tes cendres avec moi, je n'aurais pas pu y revenir du moins pour un long moment, j'en suis certaine. C'est avec la présence de tes cendres que je peux trouver des forces pour tenter de survivre. Ma tête est tellement mêlée et mon cœur est toujours rempli de notre Amour. Nos derniers petits cadeaux sont des pierres précieuses pour moi.

Je suis certaine que lorsque mon heure sera venue, tu seras au premier rang pour m'accueillir donc je n'aurai pas peur d'y aller et je serai même ravie de m'y rendre.

Je t'aime Mon Cœur et je ne t'oublierai jamais. Ta place sera toujours réservée dans mon cœur.

Ta Mariette ! xoxoxo

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 2 novembre 2005

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.