À André-Paul

À André-Paul

Si la vie était une musique,
Tu aurais voulu qu'elle soit gaie, chantante.
Mais chaque fois un des instruments
s'obstinait à être désaccordé.

Si la vie était la mer,
Tu l'aurais voulue Méditerranée, chaude et calme.
Mais parfois il y a avis de mistral.

Si la vie était le ciel,
Tu l'aurais voulue sereine et claire.
Mais la météo se trompe si souvent.

Si la vie était une saison,
Tu l'aurais choisie été, pleine de promesses,
de fruits, de clarté et de couleurs.
Mais il y a des orages si destructeurs.

Si la vie était nature,
Tu l'aurais voulue parfaite, éclatante,
resplendissante, unique.
Mais il y a si peu de trèfles à quatre feuilles.

Si la vie était amour,
Tu l'aurais voulue absolue, totale et sans partage.
Mais nous ne sommes que des êtres humains.

Comme la vie t'a souvent joué de mauvais tours,
Alors tu as préféré abandonner la partie
Et te coucher comme aux cartes.

Adieu et sois en paix.

Ta sœur,
Marie-Luce
(Belgique)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 3 juin 2000

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.