Allô mes anges...

Allô mes anges...

La douleur de ne pouvoir vous serrer contre moi... Vous, Anthony et Lukas, qui seriez si beaux et si forts...     Et toi, Mini-Ange qui devrait être dans mes bras...

Anthony, toi que j'imagine si noble, si gentil et avec un sourire digne d'un roi... Lukas, je crois que tu serais plutôt tannant, toi qui étais le plus actif dans ta dernière maison, le ventre maternel...

Mini-Ange, j'entends tes cris dans la nuit et je me réveille mais tu n'es pas là... Je te cherche dans mes rêves mais jamais je ne réussis à t'apercevoir, comme je n'ai pas réussi à te sauver... Je regrette quelquefois de vous négliger, chaque fois que j'oublie de penser à vous en fait... Je voudrais pourtant tellement que vous soyez reconnus... Vous êtes mes frères, les seuls que je n'ai jamais eus...

Dans cet endroit où vous êtes morts, j'ai aussi logé et j'ai survécu. Le ventre maternel, ce qui devrait être si doux, si parfait... Je suis la seule à y avoir survécu... Et je regrette, j'aimerais tellement que ce soit vous trois !

Votre sœur,

Zoé

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 3 mai 2005

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.