À 51 ans je me sens orpheline, perdue

À 51 ans je me sens orpheline, perdue

J'ai perdu mon papa le 25 février 2019 et 6 semaines plus tard, le 12 avril, ma douce maman s'en est allée aussi. À 51 ans je me sens orpheline, perdue, et je n'y crois toujours pas. J'aurais tellement voulu les garder près de moi. Mais malgré mon immense chagrin, je dois garder la tête haute, poursuivre ma route et être digne de leur courage, de leur amour.

Ma grand-mère maternelle est décédée il y 61 ans, je ne l'ai connue qu'à travers les récits tendres et pleins d'amour que ma maman me racontait et je me suis toujours demandée comment après autant d'années de deuil ma maman pouvait encore éprouver autant de tristesse. Le jour où j'ai perdu la mienne, j'ai eu la réponse à ma question !

Bon courage à tous.

Joce

Classé dans : Témoignage Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 5 juin 2020

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.