La disposition du corps lors d’un décès

Quand arrive le moment de planifier des funérailles, on peut se sentir désemparé devant la multitude de décisions à prendre. On se questionne sur ce qu’on veut vivre et faire vivre à son entourage et on espère que nos choix sauront apporter le soutien nécessaire. La disposition du corps est l’une des questions qui se posent fréquemment.

Le domaine funéraire est en évolution et il peut être surprenant de constater la diversité des produits actuellement sur le marché. Même si certaines personnes ont déjà une bonne idée ce qu’elles veulent, il est bon de vérifier ce qui est offert avant de prendre une décision. Notez que la plupart des coopératives offrent de louer un cercueil pour ceux qui veulent exposer l’être cher, même s’ils ont choisi la crémation comme mode de disposition du corps.

L’inhumation (enterrement)

L’inhumation du corps ou des cendres vous amènera à réserver une place au cimetière, à choisir une pierre tombale et une épitaphe, et offre aussi la possibilité de se recueillir sur la tombe de l’être cher. Autant de gestes qui permettent d’exprimer son attachement au défunt et de témoigner de son passage sur Terre.

La crémation (incinération)

Aucune crémation ne peut avoir lieu avant qu’il ne se soit écoulé 6 heures depuis la rédaction du constat de décès. La crémation peut se faire avant ou après les funérailles, selon que les funérailles se déroulent en présence du corps ou de l’urne. Ceux qui optent pour une cérémonie avec cendres sont invités à apporter au préalable tout objet ou mot d’adieu qui pourrait accompagner le défunt au moment de son incinération.

L’aquamation

L’aquamation est un nouveau procédé utilisé pour accélérer la décomposition du corps des défunts à partir d’une substance composée d’eau et d’un produit alcalin. Très peu d’entreprises ont les équipements et les infrastructures nécessaires à l’aquamation. Il serait bien de vérifier l’accessibilité avant de choisir ce mode de disposition dans vos arrangements funéraires préalables.

Classé dans : Rituels funéraires Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide

Commentaires (4)

Où peut-on obtenir de l'information sur le don de corps à un organisme tel qu'une université?
Merci.

Jacques Bédard, 19 août 2021

Bonjour M. Bédard,
Un article sur le sujet a déjà été publié dans la revue Profil : "Donner son corps à la science". Vous trouverez des réponses à vos questions en le parcourant au lien suivant : https://www.fcfq.coop/chroniques/donner-son-corps-science-3393/

FCFQ, 20 août 2021

Lequel de l’incinération et de l’aquamation est le plus
*dispendieux?
*écologique?
Merci.

Diane Labelle , 20 août 2021

Bonjour Mme Labelle.
Les coûts de l'aquamation et de la crémation (incinération) sont sensiblement les mêmes. Ils peuvent toutefois varier selon l'entreprise funéraire.
L'aquamation est plus écologique si on ne tient pas compte des coûts associés au transport. En effet, dans plusieurs cas, la distance entre le salon funéraire et les installations d'aquamation peut représenter de nombreux kilomètres et annuler ainsi tous les bénéfices écologiques liés à l'aquamation.

FCFQ, 23 août 2021

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.