Des rituels pour la disposition des cendres

Que vous souhaitiez inhumer les cendres de l’être cher au cimetière, les placer dans un columbarium, les disperser dans la nature, effectuer la mise en terre sur un terrain privé ou les apporter à la maison, peu importe votre choix, nous conseillons d’y associer un rituel riche de sens où les proches et les amis pourraient être conviés. Ces rituels permettent l’expression des émotions et favorisent les périodes de recueillement bénéfiques à l’évolution du deuil.

Exemples de rituels possibles :

  • Au cimetière : Placez des pétales de fleurs (provenant des bouquets reçus) au fond de la fosse avant d’y déposer l’urne. Quelques pétales peuvent également être déposés sur l’urne avant qu’elle ne soit recouverte, un peu comme on le fait avec une poignée de terre.
  • Au columbarium : Lors de la mise en habitacle, laissez un petit mot ou une photo de famille dissimulée derrière l’urne. C’est une façon de dire à la personne décédée qu’elle n’est pas seule et que vous êtes là.
  • À la maison : Près de l’urne, installez un petit coffret dans lequel il est possible d’y laisser des messages à l’intention du défunt ou des demandes de soutien quand le deuil se fait trop difficile. Ce rituel peut également s’étendre à d’autres membres de la famille.
  • Dans la nature : Identifiez différents lieux qui ont été marquants dans la vie de l’être cher et dispersez une petite quantité de cendres à chacun d’eux. Il est possible ainsi d’associer la dispersion des cendres à une sorte de pèlerinage à faire en famille.
  • Terrain privé : Vous aviez l’habitude d’aller au chalet avec le défunt pendant les vacances d’été ? Faites-en un lieu de retrouvailles pour souligner chacun des anniversaires de décès et profitez-en pour raconter des anecdotes le concernant. NB : Avant la mise en terre, assurez-vous de choisir une urne non dégradable qu’il sera possible de récupérer si vous vendez le chalet.

Qu’adviendra-t-il des cendres en votre possession lors de votre décès ?

Il serait sage de prévoir ce qu’il adviendra des cendres que vous conservez avant votre propre décès, afin d’éviter qu’elles ne se perdent ou qu’elles ne se retrouvent dans un endroit non désiré.

La même question devrait se poser lorsqu’un enfant demande à garder dans sa chambre une partie des cendres dans un reliquaire. Il est important de vérifier avec lui, quand il grandira, s’il a toujours le même désir de les garder en sa possession. Dans le cas où il souhaiterait s’en départir, il serait approprié que vous choisissiez ensemble un petit rituel qui permettrait de déplacer le reliquaire qu’il possède vers un autre endroit.

Rappelez-vous qu’il est toujours possible de changer ultérieurement la destination des cendres. Vous n’avez qu’à contacter votre coopérative funéraire : un conseiller vous aidera à choisir la façon d’en disposer qui vous conviendra le mieux.

Classé dans : Rituels funéraires Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide

Commentaires (3)

Article très intéressant qui donne de bonnes idées de ce qu'on peut faire.

Claire Pageau, 19 août 2021

Vraiment inspirant vos conseils, je n’avais pas pensé qu’on pouvait disposer des cendres et en faire un rituel. J’approuve cette façon de faire totalement pour la famille.

Claudine , 19 août 2021

J’ai vraiment apprécié de lire vos commentaires sur ce qui peut être fait avec les cendres, après le décès. Moi, en tant que Gaspésienne, j’ai demandé à ce que mes cendres soient jetées à la mer à Sainte-Anne-Monts, là où je suis née!

Marie-Thérèse Lévesque , 20 août 2021

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.