Je pense à toi

Je pense à toi

Le matin je me réveille, je pense à toi,
Le soir je me couche, je pense à toi,
Rien ne pourra effacer ton visage.
Je sais que jamais je ne te reverrai 
Ou peut-être là-haut si une autre vie existe.
Malgré tout le mal que tu as fait je t'aime,
Tu resteras à jamais gravé dans mon coeur.

Le 2 août 2018... je n'oublierai jamais cette date, le jour où tu es parti pour toujours. Bien sûr il faut continuer à vivre, mais je vis en pensant constamment à toi. Tu me manques. Aujourd'hui je me sens mieux. Je sais que je ne te reverrai plus (ou peut-être dans l'autre monde) mais au moins là-haut je sais que tu ne souffres plus ni physiquement ni moralement. Je t'aime...

Catherine
Wahagnies (France)

2 mars 2019 -  8 mois aujourd'hui que tu nous as quittés. Je pense toujours autant à toi. La douleur est plus ou moins forte selon les moments mais elle est toujours là et à jamais...

14 mars 2019 - Non je ne t'ai pas oublié, je ne t'oublierai jamais, j'ai simplement accepté l'inacceptable, j'apprends à vivre avec, j'ai en quelque sorte apprivoisé ton départ. Les parents eux ne s'en remettront jamais. Je me dis aussi que s'il y a quelque chose après la mort, on se reverra.

27 avril 2019 - Neuf mois se sont écoulés. J'ai enfin réussi à accepter ton départ. Ça me fait encore mal mais j'ai appris à vivre avec. Je me suis aussi rendue compte que tu n'étais pas comme nous, tu étais un marginal, tu vivais dans ton monde, c'était ton choix : un choix que je ne partageais pas mais que j'avais bien été obligée d'accepter. Bien sûr la vie continue... La dernière fois que je t'ai vu, c'était en 1992, ça fait 27 ans, au baptême de Mégane...

Mai 2019 - 10 mois que tu nous as quittés, la vie continue malgré tout. Ici beaucoup de choses ont changé, les parents ne se remettront sûrement jamais de ta mort, ils apprennent à vivre avec... Moi ça va, j'ai accepté le fait que tu sois parti, cela ne m'empêche pas d'avoir mal parfois. J'appréhende la date du 2 août, date anniversaire, mais bon je ferai avec...

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 9 septembre 2018

Commentaires (1)

Toutes vos phrases sont ce que je ressens, madame, je ne peux qu’acquiescer ! Je vous dis bon courage. Portez-vous bien!

Isabelle Delaby, 2 octobre 2018

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.