Mon frère François est décédé subitement d'une hémorragie digestive. Il avait 40 ans...

Mon frère François est décédé subitement d'une hémorragie digestive. Il avait 40 ans. Retrouvé mort dans son appartement, alors que nous n'avions pas de nouvelles de lui depuis quelques jours. La nouvelle a mis la famille en état de choc, c'était la journée de la fête des mères.

Quelques années plus tôt, j'avais suivi une formation en accompagnement de fin de vie. Je n'ai pas eu ce privilège de pouvoir l'accompagner vu les conditions de son décès, mais ce cheminement et de nombreuses lectures m'ont tout de même permis malgré la tristesse, de poursuivre ma route sans éprouver de sentiment d'injustice ou de colère.

Il faut dire que je crois profondément que nous sommes tous venus ici pour accomplir quelque chose, pour remplir une "mission" et que lorsque celle-ci est terminée, on s'en retourne tout simplement "à la maison", sans que cela soit tributaire d'un âge en particulier.

Malgré certains moments de tristesse, je peux donc dire que j'ai vécu assez sereinement la mort de mon frère cadet.

Je me rappelle d'un journée où nous avons décidé d'organiser une rencontre en son honneur alors que famille et amis s'étaient réunis. Témoignages, repas communautaire, pièces musicales, souvenirs partagés, plantation d'un arbre en son nom... tous ses petits gestes ont permis d'honorer sa mémoire, de lui exprimer à notre façon combien nous l'aimions, de nous réconforter et même de rire de ses mauvais coups.

Il nous manque à tous bien sûr, mais la vie s'est poursuivi pour chacun. J'ai choisi d'exposer dans une pièce de ma maison, une photo où son sourire et son regard coquin sont mis en évidence; elle me rappelle qu'il est toujours là à sa manière et lorsque j'entends une certaine pièce musicale, je comprends qu'il est venu me faire un petit clin d'oeil, ce qui me procure toujours un instant de bonheur.

Merci François pour ta présence continue dans ma vie, pour me guider sur ma route, pour te manifester lorsque j'ai besoin de toi. Je t'aime !

Hélène
Granby (Québec)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 27 septembre 2012

Commentaires (5)

Quel beau témoignage! Il m'a fait du bien de le lire. Je le transmets à sa soeur et sa tante préférée pour les aider aussi à vivre ce terrible deuil.
J'ai perdu mon fils de la même façon, il avait 34 ans, il y a de cela 5 mois dimanche.
Gigi

Ginlheu, 18 octobre 2012

Beau témoignage. Ma maman est décédée d'une hémorragie gastrique juste avant Noël, le 28 novembre 2017, elle avait 65 ans.

Nancy , 6 mars 2018

Mon frère aussi est décédé d'une hémorragie digestive à 34 ans. C'est une incompréhension totale, surtout qu'il était en bonne santé. Bon courage à vous tous.

dunand, 27 mars 2018

Mon frère aussi est mort d'une hémorragie digestive et infarctus à 48 ans, seul à Bali... Il était en rémission d'un lymphome depuis 6 mois et séropositif mais soigné. Parti depuis un mois, il avait eu des crampes abdominales assez vite et des essoufflements. Les hôpitaux étant chers là-bas, il y est allé trop tard et est mort 12 h après son entrée avec un taux d’hémoglobine de 4 mg. Ça a été très dur surtout que l'on avait fait un FaceTime la veille après son méléna qu'il a pris pour une diarrhée... il était tout pâle, anémié. Je l'aimais tant. Irremplaçable...

ROBERT, 11 juin 2018

Mon père est décédé à 48 ans, c'était en 75, j'en avais 11. Il s'est vidé de son sang devant mes yeux. J'ai aujourd'hui 54 ans et ce drame a traumatisé toute ma vie.

GUILLAUME, 24 juillet 2018

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.