Je lui écris tous les soirs en espérant qu’il me réponde un jour

Je lui écris tous les soirs en espérant qu’il me réponde un jour

24 ans à combattre le Parkinson bravement sans se plaindre.  Il est parti... j’aurais voulu partir avec lui.  Je ne veux m’attacher qu’à des objets significatifs, les vêtements (sauf certains chandails dans lesquels il était si beau) ça ne veut rien dire.

Le plus beau c’est dans mon cœur, ce cœur qui a tellement mal.  Je lui écris tous les soirs en espérant qu’il me réponde un jour.  Je l’aimerai toujours et il me tarde de le retrouver.

Claire

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 24 février 2022

Commentaires (1)

Bonjour Thierry. 12 ans de Parkinson et une opération cancer de la base linguale ont épuisé ses forces. Il est parti le 14 février 2022. Je suis si vide et ne trouve aucun sens à une vie sans lui et emplie de cette peine immense. Votre témoignage m’est proche. Bon courage.

Cursi Molari , 15 mars 2022

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.