Le 19 septembre, cela fera deux ans que ma maman n’est plus qu’un souvenir

Le 19 septembre, cela fera deux ans que ma maman n’est plus qu’un souvenir

Bonjour, j’ai 16 ans, et le 19 septembre cela fera deux ans que ma maman n’est plus qu’un souvenir. Elle me manque terriblement, c’est une partie de moi qui est morte ce jour-là et qui est restée auprès d’elle sur son lit d’hôpital.

« L’âge ne change rien à la douleur ressentie » ... eh bien je vous assure que si. N’avoir vécu que 14 ans de ma vie n’est pas suffisant. Elle ne connaîtra pas mon compagnon, mes enfants, ne sera pas là à mon mariage, elle n’est pas là et ne le sera plus jamais. Je n’arriverai jamais à me faire à l’idée, mon corps est en train d’étouffer dans ma colère face à l’injustice de sa maladie… J’ai l’impression que la vie ne vaut plus le coup, je ne pense qu’à la rejoindre. C’est dur, de plus en plus en fait, j’entends souvent que ça ira avec le temps, mais plus le temps passe et plus je m’éloigne de ma maman, je me sens si seule…

Je vous envoie toute ma force, vous n’êtes pas seules.

Fraysse

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 2 septembre 2021

Commentaires (1)

Bonjour Fraysse,
Je me reconnais tellement dans tes mots. Il y a 8 ans, j'ai perdu mon papa des suites d'un cancer, j’avais 20 ans. Ce fut la suite de la descente aux enfers, le début ayant commencé à l'annonce de la maladie. J'ai longtemps été dans un état profond de dépression, dans un sentiment de désarroi si intense que je me disais que je n'arriverai jamais à m'en sortir. Moi aussi ça me rendait malade d'imaginer ma vie sans lui.
Mon entourage a beaucoup insisté pour que je consulte mais je ne voulais pas. J'ai donc cherché une méthode pour aller mieux, puis un jour j'ai lu le livre "Karine après la vie" du professeur D. van Cauwelaert. C'est l'histoire de parents ayant gardé contact avec leur fille après sa disparition. Cela peut paraître complétement fou je te l'accorde. Je ne suis pas croyante, je suis plutôt assez cartésienne et pourtant ce livre m'a permis d'aller mieux, ça n'a pas révolutionné mon quotidien, mais je vois les choses différemment. Ce qui me paraissait être la fin ne l'est plus. Je sais désormais que mon papa est de l'autre côté et je ne parle pas de religion! Nos disparus nous voient et nous guident, certains signes sont infimes mais ils existent.
Alors oui, ça ne ramènera pas ta maman ni mon papa, mais j'espère que tu pourras trouver un peu de réconfort et d'espoir dans ce livre. Je te souhaite beaucoup de courage.

LEA CUOQ, 6 septembre 2021

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.