Voilà que s'ouvre à moi...

Voilà que s'ouvre à moi, encore ce matin, l'image de ma triste réalité. Mon fils ainé de 19 ans a perdu la vie dans un tragique accident de voiture le 10 décembre 1999.     Depuis, ma vie est sens dessus dessous. Chaque jour vient s'ajouter un élément nouveau. Pas moyen d'y échapper. Il est là, constamment caché dans un petit coin de mon coeur. La douleur devient tellement intense par moment.

Je me sens si seule. Le seul réconfort que je puisse trouver aujourd'hui, c'est un endroit pour déposer des mots, pour alléger un peu cette souffrance.

À tous ceux qui souffrent, j'aimerais dire que nous ne sommes pas seuls et qu'il est important, je crois, de ne pas perdre espoir même si nous avons momentanément perdu confiance en la vie.

Linda
Disraéli (Québec)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 27 janvier 2000

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.