Voilà maintenant deux ans que la vie a décidé de t'emporter...

Mon petit ange, voilà maintenant deux ans que la vie a décidé de t'emporter. Deux ans que tu n'es plus là, plus là le samedi matin quand je me réveille, plus là pour me prendre dans tes bras lorsque je n'allais pas bien.

Je hais au plus haut point les personnes qui t'ont poussé à effectuer l'acte qui t'a détruit. Une si belle personne ne méritait pas une fin dans ces conditions. Tu veux que je te dise : personne ne mérite une fin telle qu'a été la tienne.

Je me souviens de ces après-midis passés à regarder les nuages est à se poser des tas de questions. Un jour tu m'as dit que Dieu reprenait toujours ses plus beaux anges en premier. Tu n'avais pas si tort que ça.

Je me souviendrai toute ma vie du jour où j'ai appris que tu étais parti pour toujours.
J'ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Je vais te dire un secret : en y repensant, je pleure toujours autant.

Tu trouvais que les gens qui mettaient un terme à leur vie eux-mêmes étaient complètement irresponsables, lâches et égoïstes...

Mon meilleur ami, ma raison de vivre, le seul.
Je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai.

Léa
Avignon (France)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 5 janvier 2014

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.