Voilà déjà 3 ans que tu es partie chère maman...

Voilà déjà 3 ans que tu es partie chère maman en nous laissant seuls avec notre peine. Chaque jour qui passe sans toi est un deuil profond que nous assumons nous tes enfants.

Dans nos plus beaux souvenirs où tu étais à nos côtés, on ne peut oublier ta générosité et ta grandeur d’âme. Ah ! Qu’il est difficile de mesurer l’amour que tu avais pour nous, bien que souvent nous te sentions absente à cause de tes nombreuses tâches.

Malgré ton semblant d’indifférence où, à ta façon, tu partageais tes sentiments maternels, nous voulions chacun de nous attirer ton attention et recevoir de ta part toute ta tendresse. Étions-nous égoïstes ? Je le comprends maintenant. Car toujours dans mes lointains souvenirs, il y avait là dans le berceau un nouveau né, une nouvelle petite soeur ou un nouveau petit frère. Tu berçais ce petit bébé avec tant d’amour et le soir toujours tu lui chantais une berceuse pour l’endormir. À travers ces nombreux gestes d’affection, tu semblais nous oublier, nous les plus grands. Qu’il m’est difficile de comprendre ton dévouement et ta patience alors que le gamin que j’étais était souvent ingrat avec toi.

Oui tes enfants ont grandi et, depuis ton départ, quatre nouveaux petits anges sont venus prendre place en notre famille. Ils sont notre consolation et un cadeau du ciel pour apaiser la douleur de t’avoir perdue, toi qui malgré tout vivra toujours dans nos coeurs.

Ton fils,

Nelson
Montréal (Québec)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 7 mars 2011

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.