Je viens de perdre...

Je viens de perdre une de mes meilleures amies, qui est décédée d'un cancer du sein à l'âge de 28 ans. Elle est partie le samedi 23 décembre. Je l'avais appelée le mardi précédent et je ne pensais pas que la fin était proche, ou plutôt je refusais de voir la mort si proche.     La vie est trop injuste. Je pleure sans cesse, mais il faut passer par cette étape pour se reconstruire, si reconstruction il peut y avoir. J'avais perdu un ami en 1993 d'une leucémie et je ne l'ai toujours pas accepté. Et là, le cauchemar recommence.

Je ne veux pas croire à sa disparition. J'ai décidé de ne pas faire le réveillon, car je ne veux pas m'amuser. Je sais qu'elle n'aurait pas aimé que je sombre dans le désespoir.

Je n'ai pas eu le temps de lui dire au revoir, de lui dire que je l'aimais. Quand la personne est en vie, on passe à côté de certaines paroles, de certaines attentions. Et quand la personne disparaît, on s'en veut de ne pas lui avoir dit son affection, même si elle le savait, car nous étions amies.

Maintenant, il faudra du courage, mais pour le moment, je suis dans le désespoir.

Fabienne
Montceau-les-Mines (France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 31 décembre 2000

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.