Il y a une trentaine d'années, j'ai perdu une soeur...

Il y a une trentaine d'années, j'ai perdu une soeur.  Elle n'avait que 9 mois et j'avais 10 ans.  La semaine dernière, j'ai perdu une soeur.  Elle n'avait que 40 ans.  Je ne pleure pas.   On dirait que les deux morts se confondent et lorsque je dis que ma soeur est morte c'est comme si je parlais de l'ancien deuil.  Rien n'est réel... et tout est suspendu.     Je me sens coupable d'être encore vivante, sans aucune responsabilité familiale alors que ma soeur était monoparentale avec deux enfants de 12 et 14 ans et qu'elle aurait aimé les voir grandir.   Je me sens coupable d'être encore vivante alors que je me vois gaspiller mon capital-santé.  Je me sens coupable d'être encore vivante, alors que je n'ai aucun projet.  Je me sens coupable de n'être qu'une zombie alors qu'elle avait tant à faire, que son sourire manquera à son entourage, que nous n'entendrons plus ses "jokes" plates, qu'il n'y aura plus de fleurs dans son jardin.  Je me sens coupable d'être vivante et de ne penser qu'à moi.

Diane

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 11 mai 1998

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.