J'ai tout lâché...

Moi, j'ai perdu ma mère le 6 janvier 2000 et j'ai su qu'il lui restait trois mois à vivre le 13 octobre 1999.

J'ai tout lâché, travail, vie sociale, pour en prendre soin comme elle avait pris soin de moi toute sa vie et je l'ai accompagnée jusqu'au bout et jusqu'à la dernière minute de sa vie. Je me montrais très forte, capable d'assumer tout cela, service funèbre, fleurs, arrangements, etc...

Mais aujourd'hui je suis moins forte et j'ai beaucoup de misère à accepter que je ne pourai plus lui parler, l'écouter, lui confier mes secrets et lui dire que je l'aime et qu'elle me manque énormément. J'espère qu'elle est bien et qu'elle ne souffre plus et qu'elle veille sur moi comme elle l'a toujours fait.

Il y avait une seule chose que j'aurais aimé lui donner, c'est ce qu'elle ma donné : LA VIE. Mais je ne pouvais pas ; il faut que je l'accepte mais c'est pas évident.

Je pense à toi ma petite maman d'amour et tu me manques énormément xxxxxxxxxxxx.

Ta fille qui t'adore.

Manon
Sorel (Québec)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 29 février 2000

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.