À toi mon petit papa...

À toi mon petit papa,

J'aimerais encore pouvoir te dire et te répéter combien tu as été pour moi un père formidable. Tu as toujours été présent, depuis 37 ans. Tu m'as transmis des valeurs qui sont ancrées en moi, cela je ne l'oublierai jamais.

Aujourd'hui, la maladie t'as emporté et je ne peux que garder au fond de mon coeur tous les merveilleux souvenirs qui ne s'effaceront jamais. Tu t'es battu avec tellement de courage jusqu'au dernier instant, tu ne voulais pas nous quitter.

Maintenant, je souhaite une seule chose pour toi, de te reposer en paix. Je te promets de continuer à me battre pour que tu puisses être fière de moi. Veille sur moi papa. Tu nous manques déjà telllement, à moi, à Léa, à Roman, à Jeff et à toutes les personnes qui t'aiment.

Merci de tout coeur d'avoir été mon papa, je t'aime.

Soso
Prangins (Suisse)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 4 août 2013

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.