À toi cher frère. Tant de beaux souvenirs d'enfance nous ont reliés tous les deux...

À toi cher frère.

Tant de beaux souvenirs d'enfance nous ont reliés tous les deux. Tu étais mon grand-frère mais j'avais l'impression, en y repensant maintenant, que j'étais ta grande sœur. Nous nous protégions mutuellement...

Tu me manques tant... Comment vais-je pouvoir avancer dans ma vie sans toi, il va bien falloir pourtant. Tu voulais de toute façon mon bonheur alors je vais faire de mon mieux pour continuer ma vie, sans toi. Mais je te sais là aussi, près de moi...

Bien à toi à jamais.

Clarisse
(France)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 8 juillet 2007

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.