Je suis venu sur la Gentiane car j'étais désespéré...

En novembre 98, je suis venu sur La Gentiane car j'étais désepéré.  Ma femme, avec laquelle j'étais marié depuis 33 ans venait de se pendre sans prévenir.  J'ai trouvé ici de vrais amis, si ce n'est un nouvel amour.  Je suis actuellement en vacances au Québec, ce qui était impensable il y a un an.       Certes, les plaies sont encore vives et les souvenirs vivaces.  En novembre 97, j'étais comme un puzzle explosé.  Je commence à recoller les pièces.  Je ne suis pas ici pour me plaindre mais pour vous dire qu'il est long de sortir du gouffre.  On finit par voir poindre le jour (pour moi cela fera bientôt deux ans) et je croyais ne jamais y arriver.

Courage à tous.

Jean-Serge Richer
Saulzoir (France)

Classé dans : Témoignages Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 20 août 1999

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.