Stéphanie, Tu as décidé de partir de l'autre côté le 6 janvier...

Stéphanie,

Tu as décidé de partir de l'autre côté le 6 janvier. Je t'ai trouvée là, et ton petit Tristan, dans la chambre. Ça ma fait un choc même si depuis longtemps tu t'es accrochée de toute tes force à la vie. Tu n'y arrivais plus, j'ai pleuré avec toi, j'ai souffert avec toi et tu ne voulais pas d'aide. Tu l'aimais tellement et à la fin tu as réalisé qu'il ne changerait jamais. Cruelle vérité que tu as regardée en face.

Mon Dieu, pars en paix ma belle princesse, sois heureuse, tu as tant souffert. Je t'aime et ne cesserai de t'aimer. Pour l'instant, c'est dur pour moi, mais j'ai pris toutes les ressources possibles pour m'aider.

Je te bénis et souhaite de tout mon coeur que tu sois heureuse où que tu sois. Un jour, on se retrouvera tous dans une belle lumière blanche remplie d'amour. Alors je te dis vole et virevolte, danse comme un ange.

Maman

Marie-Josée
Québec (Québec)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 24 janvier 2009

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.