Au revoir petit ange...

Zoé,

Nous t'avons attendue neuf long mois, tu étais tellement désirée...

Tu es née un vendredi, c'était le 1er octobre dernier. Par ton premier cri, tu nous as conquis. Ce fut un moment très intense où nous n'avons pu retenir nos émotions. Ta naissance nous as transformés, nous étions parents pour la première fois.

Nous savions que ta vie serait un long combat que nous étions prêt à mener avec toi. Tu es née avec cette malformation du cœur qui te rendait si fragile. À cinq jours seulement tu as eu cette opération qui était celle de la dernière chance. Tu t'es battue et tu as surpris tout le monde par ton rétablissement. Par ton parcours lors de ta trop courte vie, tu nous as émus, étonnés et remplis d'amour. Ton courage et ta force nous ont aidés à t'accompagner dans ces moments difficiles.

Puis au matin du 15 octobre, tu es partie comme une étoile filante.

Maintenant de toi il ne nous reste que des souvenirs qui seront à jamais gravés au fond de nos cœurs. Tu nous manques déjà tellement, nous sommes si impuissants devant ce grand vide qui a pris ta place. En ton souvenir, par ta force et ton courage, nous trouverons le moyen de continuer.     Nous ne t'oublierons jamais et nous espérons t'avoir donné autant d'amour que toi tu nous en as donné.

C'est dur de te laisser t'envoler !

Tes parents qui t'aiment.

Virginie
(Suisse)

Classé dans : Lettres Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 26 octobre 2004

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.