Pour Thomas

Tu ne seras jamais l'homme qu'on attendait
L'adolescent que tu étais s'est perdu sur la route
Tu as abandonné tes espoirs et tes doutes

Maintenant que je sais que le temps ne s'arrête
L'aube est déjà passée, elle ne reviendra plus
Irais-je te chercher si je sais où tu restes ?
Serais-je égarée, serais-je perdue ?

On a quand même vu et quand même vécu
Des instants de joie, de plénitude et même de bonheur
Comme ils peuvent être simples et inattendus
Et même inaperçus

Ces beaux avant sont suivis d'après inquiétants
Et même de sombres demain
Mais qu'importe le temps incertain
S'il épargne l'affection que nous avions pour toi
Et l'envie que tu sois toujours là...

Thomas aurait eu 16 ans aujourd'hui,
le 18 mars...

Maryse
Péruwelz (Belgique)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 18 mars 2005

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.