Pour quelqu'un qui n'est plus de ce monde

Jamais je n'oublierai . . .
Ta voix, ton visage.
Jamais . . .
Jamais passe une journée sans penser à toi.
Jamais . . .
Tu avais tout,
Et tu es partie en laissant derrière toi,
Ton coeur dans ma générosité,
Tes yeux dans mon regard,
Ta voix dans ma parole,
J'entends encore ton rire,
Mais il est trop lointain pour réagir,
Je vois encore ton ombre,
Mais elle est trop trouble pour que je l'approche.
Tu me manques,
Ton absence est trop grande dans mon esprit si petit.
Mais malgré la souffrance qui m'a envahie un jour sombre,
Je te reverrai,
En attendant je vis sur toi,
Et toi,
Tu reposes en mon esprit

Mathilde
Quiry le Sec (France)

Classé dans : Poèmes Publié par : La Gentiane - Deuil - Entraide Date : 24 juin 2004

Commentaires (0)

Écrivez un commentaire

Veuillez cocher pour indiquer que vous n'êtes pas un robot.
Cette vérification permet d'éviter les courriels indésirables.